A 90 ans, devant le tribunal… pour un excès de vitesse

Publié le 15/02/2012

Une Savoyarde de 90 ans s’est retrouvée, pour la première fois de sa vie, à la barre du tribunal de proximité, mardi. Objet du délit : Excès de vitesse (106 km/heure au lieu de 90) sur une route départementale et non paiement d’un PV. Problème : la vieille dame, malvoyante et malentendante, assure ne plus conduire depuis des lustres. « Je prête ma voiture à mes enfants, à mes petits-enfants et au personnel ! », explique Gisèle Reynaud.
Bref, à beaucoup de monde. Mais elle n’a pas voulu savoir qui était l’auteur de l’infraction. Elle a préféré régler cette histoire, toute seule. D’abord à la gendarmerie : « On m’a dit qu’il n’y avait plus de problème. Je croyais que cette affaire était terminée. Mais le mois dernier, un huissier m’a amené une injonction du tribunal. »

La coquette nonagénaire qui n’était jamais entrée dans une salle d’audience ne s’est pas défilée. Elle a même refusé les conseils d’un avocat. « La prochaine fois que vous prêterez votre voiture, demandez-leur de ne pas conduire à 100 à l’heure », lui a conseillé le juge avant de la relaxer.

Source : ledauphine.com