Alcool au volant : Ethylotests, 1 sur 2 fonctionne !

Juste avant la soirée légendaire du premier de l’an, la fiabilité des éthylotests est remise en cause. Alors, attention à ce qui suit : melty.fr vous dit tout sur ces test.

Juste avant le réveillon du 31 décembre, le magazine Que choisir a testé 12 modèles d’éthylotest. Les résultats ont de quoi inquiéter les utilisateurs. En effet, un sur deux seulement fonctionnerait correctement. Alors prudence, faîtes le tri dans vos éthylotests : la moitié des appareils indiquent une alcoolémie inférieure à ce qu’elle est réellement. Inquiétant quand on sait que la limite à ne pas dépasser est de O,5 par litre de sang (bientôt une tolérance zéro de l’alcool au volant pour les jeunes conducteurs ? ). Le magazine Auto Plus l’avait déjà annoncé il y a une dizaine de jours, mais Que Choisir enfonce le clou et révèle que plusieurs types d’éthylotests laissent croire que le taux d’alcoolémie est en-dessous de la limite légale alors que le conducteur a est en fait au-dessus. Le 20 décembre, la saga continuait : la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) annonçait le retrait de plus de 400 000 éthylotests qui ne respectaient pas les règles de conformité notamment certains vendus sur Internet. Ils sont même jugés dangereux après une enquête auprès de 144 lieux de fabrication ou de distribution.

Selon l’enquète de Que choisir, 5 marques sont à « éviter absolument » sur les 12 testés. Trois électroniques et deux chimiques sont à banir. Un sixième (chimique) est vivement déconseillé. En règle générale, les équipements électroniques sont plus fiables. Le froid aurait un effet perturbateur sur les éthylotests : « le réactif semble inhibé par des températures négatives, mais il suffit de réchauffer l’éthylotest dans ses mains pour qu’il redevienne utilisable ». La Norme NF est également une preuve de fiabilité. Alors, vérifiez que vos éthylotests ne sont pas dans cette étude ! Rappelons que depuis le 1er juillet dernier, tout véhicule doit contenir un éthylotest. A défaut, une amende de 11 euros pourra être donnée à partir du 1er mars prochain. Mais cette mesure, décidée sous la présidence Sarkozy, est rediscutée par le gouvernement actuel. Bref, n’oubliez pas en ce soir du31 décembre, les transports en commun sont gratuits en Ile-de-France. Que ferez-vous ?

Source : melty.fr