Comment se préparer pour passer son test psychotechnique de permis à Dijon ?

test psychotechnique permis de conduire

Vous êtes tenu de passer un test psychotechnique ? Vous devez réserver un rendez-vous auprès d’un psychologue agréé. Mais comment bien se préparer pour mettre toutes les chances de son côté ? Comment se déroule exactement l’examen ?

Quand est-ce que le test psychotechnique est obligatoire ?

Le test psychotechnique permis de conduire à Dijon est indispensable dans les cas suivants :

Pour les permis invalidés et annulés Et pour les permis suspendus pour une durée de 6 mois et plus

Attention ! Un médecin agrée peut demander à un conducteur de passer un test psychotechnique.

Les  tests psychotechniques permettent de vérifier les capacités psychomotrices du conducteur à maîtriser la conduite. Les épreuves doivent être réalisées par un psychologue inscrit au registre ADELI et durent au moins 40 minutes. Le test sert à mesurer les aptitudes sensorielles et cognitives de l’individu ainsi que ses capacités à se concentrer et à réagir. Si la personne ne réussit pas le test, elle sera inapte.

En effet, l’examen psychotechnique se divise en deux parties :

L’entretien individuel : pour évaluer la personnalité du candidat Et les tests psychotechniques proprement dits

Le psychologue va par la suite analyser les différentes attitudes du candidat et donner un avis :

Avis favorable Avis favorable avec restriction Et avis défavorable

Comment réussir le test psychotechnique ?

Vous avez pris rendez-vous auprès d’un centre de test psychotechnique de permis à Dijon. Il est très important d’arriver au point de rendez-vous à l’heure. En cas de retard, vous risquez d’avoir à prendre un autre rendez-vous. Et pour être en forme le jour J, passer une bonne nuit de sommeil est plus que nécessaire.

Puisque le test psychotechnique se déroule en deux parties, il convient de se préparer en avance :

L’entretien du test psychotechnique

C’est un entretien individuel qui permettra au médecin d’évaluer le candidat. Évitez de stresser. Apprenez à maîtriser vos émotions pour réussir facilement ce test. Essayez de répondre avec aisance et adoptez un comportement responsable. En effet, sachez que vous serez en face d’un psychologue. De la sorte, il prendra en compte tous vos gestes et façons de vous exprimer. Surtout, n’excusez pas votre comportement qui a poussé les policiers à retirer votre permis. Au contraire, montrez que vous aviez eu tort

Les tests psychotechniques

C’est la seconde étape qui permettra de valider si vous êtes apte ou non à repasser le permis de conduire. N’ayez aucune crainte. Il s’agit de test de logique, de concentration, de réaction et d’attention ainsi qu’une évaluation de vos capacités motrices.

Remarque : Le jour J, n’oubliez d’apporter les documents suivants : votre pièce d’identité, la notification de retrait du permis de conduire et une enveloppe timbrée de petite taille.

Comment s’entrainer au test psychotechnique ?

Vous avez peur de rater le test psychotechnique ? Une bonne préparation est nécessaire pour être confiant le jour J. D’ailleurs, aujourd’hui, il existe plusieurs outils qui vous permettront de vous entrainer chez vous :

des vidéos démontrant ce qui se passe pendant les tests psychotechniques : en regardant à maintes reprises le vidéo, vous pouvez déjà vous familiariser avec l’examen les logiciels d’entraînement : vous pouvez les télécharger sur les sites dédiés à cet effet et les modules d’entrainement disponibles sur certaines plateformes. L’entrainement est gratuit et illimité. Ce qui peut augmenter considérablement vos chances de réussite

En tout cas, il existe 2 principales causes de l’échec d’un test psychotechnique:

le stress : dans ce cas, il faudrait faire une contre-visite puisque les aptitudes du candidat ont été perturbées par le stress et le trouble clinique : il est fortement recommandé de passer une visite médicale avant la contre-visite pour déterminer les sources du problème et les traiter afin d’éviter d’avoir à repasser le test