Compter ses points de permis, une habitude que l’on prend vite

Compter ses points de permis

Surtout lorsque l’on passe beaucoup de temps sur les routes, que ce soit pour son travail ou ses loisirs. Qui dit plus de temps passé à conduire dit plus de chance de subir un contrôle routier ou de faire verbaliser en commettant une infraction. Oubli de la ceinture de sécurité, excès de vitesse, non respect d’une priorité ou simplement véhicule défectueux qui ne respecte plus les règles de sécurité…

Comment récupérer des points de permis ?

Perdre des points peut être rapide, vous mettant ainsi en position de subir un retrait de permis à la prochaine infraction. C’est pourquoi les solutions de récupération des points de permis de conduire sont si attractives et demandées.
Récupérer l’intégralité de ses points de permis demande 3 années complètes sans subir de verbalisation et de perte de point. Une durée parfois trop longue pour les personnes qui conduisent beaucoup ou sujettes à des excès de vitesse réguliers.

Ces personnes n’ont alors d’autre choix que d’effectuer un stage récupération point permis pour ne pas risquer un retrait pur et simple de leur permis de conduire. Beaucoup de ces stages permis à point sont ainsi effectués en urgence : Les participants récupèrent automatiquement 4 points à l’issue de leur deuxième journée de stage et peuvent même devancer le retrait de leurs derniers points. Pendant le stage, certains centres de récupération points permis font un rappel sur les vérifications du véhicule. Savoir les « organes » composant d’un moteur, décoder les indicateurs du tableau de bord, savoir remplacer un pneu, recharger une batterie, changer les ampoules des feux… tout cela s’avère bien utile dès qu’on est conducteur pour éviter pannes, galères et accidents. L’entretien de votre Chrysler Grand Voyager entraîne de temps en temps un changement de pièces voyager .

Les inconvénients d’un stage permis à points

Il existe 2 inconvénients à ce type de stage rattrapage points permis font encore hésiter les personnes comptant leurs points sur permis sur les doigts de leur main :

– Le prix élevé de ce type de stage, pourtant sans aucune mesure avec celui d’un nouveau permis de conduire

– L’impossibilité d’effectuer un stage récupération de point moins de 2 années après avoir participé à un précédent stage.
Le plus sûr reste donc de réfréner ses mauvais comportements routiers pour éviter de perdre ses derniers points.