La suisse adopte un nouveau super-radar

Le 02/08/2010

POLICE – Le dispositif est capable de détecter de nombreuses infractions, et peut suivre plus de 20 voitures en même temps…
Il s’appelle Trafistar SR590. Ce n’est qu’une machine, mais il fait trembler les automobilistes suisses. Ce super-radar, testé par la police suisse depuis 3 mois est capable de détecter jusqu’à dix infractions au code de la route, selon le journal Le Matin Dimanche. Pas étonnant, donc que le dispositif ait été adopté.

La nouvelle caméra qui doit entrer en service à la fin du mois d’août à Genève détectera de façon classique dans un premier temps les excès de vitesse et les feux rouges grillés. Mais elle devrait rapidement être configurée pour permettre de repérer d’autres infractions, comme le non-respect des distances de sécurité, le refus de priorité ou l’absence d’arrêt aux passages-piétons, ainsi que les dépassements dangereux.
Jusqu’à 22 véhicules suivis sur quatre voies

D’ici à 2011, les conducteurs qui empruntent les couloirs des cyclistes et de bus, ceux qui ne s’arrêtent pas au stop, ceux qui tournent de façon illicite, ceux qui franchissent une ligne jaune, seront également pris par le super-radar, selon le journal. Le Trafistar SR590 peut suivre simultanément jusqu’à 22 véhicules sur quatre voies pendant 500 mètres.

L’appareil affiche en temps réel les vitesses de chaque véhicule, colorant les chiffres en rouge en cas d’infraction. Et pour que personne n’y coupe, il est équipé d’un filtre qui permet de déchiffrer les plaques d’immatriculation des petits malins qui y ont collé de la laque ou du cellophane. De quoi donner des idées à notre sécurité routière ?

Source : 20minutes.fr